Comment On Peux Conduire Un Projet BTP

pilotage de projet

CONDUITE DE PROJET- Les Causes d’échec Des Projets les plus Fréquentes

  • La Conduite de projet Bâtiment nécessite les points suivants: 
  • Résistances au changement : 82 %;
    • Engagement de la direction insuffisant : 72 %;
    • Objectifs non réalistes : 65 %;
    • Faiblesses dans la conduite de projet : 54 %;
    • Raisons du changement non convaincantes : 46 %;
    • Compétences de l’équipe projet insuffisantes : 44 %;
    • Périmètre du projet mal défini : 44 %;
    • Pas de gestion du changement : 43 %;
    • Absence de vision transversale : 41 %;
    • Aspects technologiques négligés : 36 %.

           Par ailleurs on  constat que:

D’après une enquête réalisée par le Standish Group International en 1996 et portant sur 8380 applications informatiques, seulement 9 % des projets menés à bien par les grandes entreprises ont atteint leur objectif dans les temps, 16,2 % dans les petites entreprises et 28 % dans les PME.

Standish Groupe International Tweet

Les projets sont susceptibles de rencontrer les risques suivants :

  • Risque d’inadéquation aux besoins : 46 % des équipes de développement
    ne disposent pas d’un moyen documenté pour s’assurer de la compréhension
    de chaque besoin utilisateur.
    • Risque de perturbation de l’environnement existant : 94 % des projets
    sont confrontés à un, voire à plusieurs redémarrages.
  • Risque de développement fonctionnel incomplet : 16 % des projets sont
    réalisés dans les délais et budgets mais n’offrent en moyenne que 42 % des
    fonctions initialement envisagées.
    • Risque de dépassement de budget : 53 % des projets dépassent de 189 %
    en moyenne le budget de départ.
    • Risque de dépassement des délais : 43 % des entreprises n’assurent pas une
    planification des projets avec des procédures formelles.
    • Risque d’abandon du projet : 31 % des projets informatiques ne sont pas
    menés à leur terme.

FONDAMENTAUX DE CONDUITE DE PROJET

Facteurs conduite projet

Définition général d'un Projet

  • Il existe une grande variété de types de projet. Cependant, tous les projets ont
    deux points en commun :
    • Ils doivent respecter un certain nombre de règles de base, qui seront développées
    tout au long de ce livre;
    • Ils sont confrontés à des événements aléatoires pouvant représenter des facteurs
    de risques.

Les facteurs de risques d'un Projet

  • Tout événement aléatoire dans le cadre d’un projet est porteur de risques. Un facteur
    de risque est un événement possédant une probabilité d’apparition forte et
    dont la survenance entraîne des conséquences graves pour le projet telles que :
  • • L’insatisfaction des bénéficiaires du projet pouvant les conduire à le rejeter
    (de par un non-respect des objectifs ou de par un non-respect des délais).
    • L’annulation du projet par la direction générale (de par un non-respect des
    budgets de départ).
    • La démotivation des acteurs du projet (de par les résultats comparés à la
    durée et à l’intensité des efforts à fournir).

Le Management d’un Projet comment Pratiquer La conduite d'un Projet

Gestion Projet btp

Une Meilleure Conduite d'un Projet- Conseils et Astuces 

 

  1. Un projet peut être comparé à une activité opérationnelle à durée de vie limitée
    dans le temps. Et comme toute activité opérationnelle, le projet doit être managé.
    Par «manager», nous entendons : organisé, géré et animé.
    • «Organisé» renvoie aux notions de structure, de démarche, de livrables, de
    rôles…
    • «Géré» renvoie aux notions de budgets, ressources critiques…
    • «Animé» renvoie aux notions de dynamisme, motivation, communication…
    Un projet doit reposer sur une démarche rigoureuse.
    Généralement, les démarches de conduite de projet se traduisent par cinq phases
    précédées par une étude :
  2. • Etude Projet (Phase 0);
  3. C Phase 1 – Initialisation;C Phase 2 – Conception;
  4. C Phase 3 – Réalisation;
  5. C Phase 4 – Mise en oeuvre;C Phase 5 – Exploitation.
  6. Un projet doit aussi utiliser des outils techniques adaptés, afin d’éviter la dispersion
    des efforts. La compréhension et le partage des enjeux du projet, par l’ensemble
    des acteurs intervenant directement ou indirectement sur le projet, sont un
    facteur clé de succès.
  7. Le rôle de chaque acteur doit être précisé, afin que toutes les énergies se traduisent en valeur ajoutée.
  8. Un projet consomme des ressources humaines, techniques et financières… Ces ressources
    doivent être gérées, afin d’éviter tout gaspillage.Un projet est un processus dynamique, qui suppose l’existence d’une volonté partagée,
  9. non seulement par le prescripteur sponsor), mais aussi par le réalisateur (chef
    de projet et équipe projet) et les bénéficiaires de celui-ci. La prise en compte, dès
    l’amont, de la dimension «conduite du changement» dans le projet est un élément
    important pour l’appropriation et l’acceptation de ses objectifs.

UN PROJET A POUR FINALITÉ L’ATTEINTE D’OBJECTIFS

  • Une Conduite de Projet : La définition des objectifs doit permettre de répondre à la question suivante : Quel
    besoin doit satisfaire le produit fini du projet? De la bonne définition de ces objectifs
    dépendra pour une large part la réussite du projet. La formulation des besoins
    et des objectifs est donc primordiale.
    Chaque objectif doit respecter quatre règles de base :
    • Réalisme : l’objectif peut être atteint (un objectif irréaliste ne peut pas être
    motivant).
    • Mesurable : l’atteinte de l’objectif doit pouvoir être évaluée de façon
    indiscutable.
    • Positivisme : l’objectif doit caractériser le côté positif du résultat recherché
    (par exemple : 95% de qualité et non pas 5% de non-qualité).
    • Motivation : la réalisation de l’objectif doit procurer de la satisfaction à ceux
    qui ouvrent à son atteinte. Par ailleurs, les bénéfices de la réalisation du projet
    doivent être supérieurs aux bénéfices secondaires de sa non-atteinte.

LES INSTANCES ET FACTEURS QUI INTERVIENNENT DANS LA CONDUIT DE PROJET

acteurs projet
  • En fonction du type de projet et de sa taille, plusieurs catégories d’acteurs seront sollicitées et cela pour des rôles bien précis. Une bonne organisation de projet c’est d’abord une définition claire du rôle et des responsabilités des principaux Facteurs.
  • Nous distinguons à ce titre 7 rôles qu’un Facteur peut remplir dans le cadre d’un
    projet.
    • «S» : Sponsoriser, financer;
    • «D» : Décider, arbitrer;
    • «V» : Valider techniquement;
    • «C» : Coordonner;
    • «R» : Prendre en charge un lot de travail;
    • «P» : Participer ponctuellement (à titre d’expert);
    • «I» : Etre informé.
Tableau Facteurs Projet
  • Ces différents rôles sont formalisés dans un organigramme de projet qui permet :
    • D’identifier clairement chaque intervenant.
    • De définir précisément le rôle et responsabilités de chaque acteur du projet.
    • De s’assurer que toutes les fonctions nécessaires à la conduite du projet sont
    prises en charge.
    • A l’ensemble des acteurs d’avoir une vision globale du dispositif d’organisation
    et humain du projet.
    Le processus est le suivant :
    • Définir les acteurs et les groupes qui assumeront la fonction de décision sur le
    projet : être le garant de la stratégie, valider les objectifs fondamentaux, attribuer les moyens nécessaires, désigner le chef de projet, valider les orientations, valider la fin du projet (comité stratégique et/ou comité de pilotage et/ou un seul décideur de niveau hiérarchique supérieur à l’ensemble des acteurs du projet).
  • Découper le projet en grandes fonctions ou éléments à produire afin de le
    structurer le plus logiquement possible. A chaque grande fonction ou élément
    à produire doit être rattaché un responsable de chantier ou de filière. 
  • Ne pas omettre des chantiers transverses tels que le chantier «conduite du
    changement»;
  • Définir les acteurs et les groupes qui assumeront la fonction de coordination
    sur le projet : contrôler et suivre l’avancement des travaux, arbitrer, apporter des réponses aux questions et aux points en suspens remontant de l’équipe projet et veiller à l’atteinte des objectifs (le comité de pilotage et le chef de projet).
    • Définir les acteurs et les groupes qui assumeront la fonction de production sur
    le projet : réaliser les actions définies, rendre compte au chef de projet, animer
    et coordonner les groupes de travail (l’équipe projet : acteurs ayant une
    contribution pour mener à bien le projet; Les groupes de travail : structures
    ponctuelles pour répondre à des besoins ponctuels; Les correspondants :
    relais sur le projet; Les experts : consultés sur des points particuliers).
    • Formaliser clairement la structure projet dans un organigramme.

Organisation du Projet - Une Mauvaise Conduite de projet ?

  • Une organisation du projet inappropriée se traduira tout au long
    du projet par des risques de dysfonctionnements :
  • Difficulté à prendre les décisions; difficulté à valider les options à choisir la solution;
  • Insatisfaction dans la solution choisie; résistance au changement
  • dans le cadre de sa mise en oeuvre…
  • Par ailleurs, les différents acteurs d’un projet ont des préoccupations différentes,
    qui se traduisent par des comportements, des attentes et des besoins spécifiques :
    • Les besoins physiologiques se traduisent par une recherche de revenus
    supérieurs, d’avantages en nature…
    • Le besoin de sécurité se traduit par une recherche de sécurité de l’emploi,
    d’un plan de carrière, d’une volonté de ne pas prendre de risques «inutiles»…
    • Le besoin de vie sociale se traduit par une recherche d’intégration à une
    équipe…
    • Le besoin d’estime se traduit par une recherche de reconnaissance des mérites
    individuels, d’un titre, d’un statut, de voir ses idées prises en compte…
    • Le besoin de réalisation se traduit par la recherche d’un «challenge», le
    besoin de faire quelque chose qui ait du sens…

D’une manière générale, les bénéficiaires d’un projet sont plutôt hostiles au changement. Ils recherchent le plus souvent dans leur vie professionnelle la satisfaction de besoins physiologiques et de sécurité. Par contre, le chef de projet et l’équipe projet recherchent souvent dans le projet la satisfaction des besoins d’appartenance à une équipe, de reconnaissance et de réalisation.

  • Ces différences de préoccupations entre les acteurs du projet ne facilitent pas son
    déroulement.
  • Les instances suivantes sont à créer dans le cadre d’un projet.
  • Les instances de décision sont dirigées par un «président» qui est le décideur. Su les gros projets, plusieurs instances sont parfois nécessaires. 
  • Il convient de défini leurs zones de décision respectives.
  •  Les instances de concertation (groupe d’experts, comité thématique) n’ont qu’un pouvoir de validation technique. 
  • Elles ne se prononcent que sur la conformité du produit aux besoins.

Le Chef De Projet - La Clef De Voûte Du Projet

construire projet
  • Il a la charge de la mise en oeuvre du projet. Il est responsable de l’atteinte des objectifs du projet conformément au niveau de qualité, aux délais et aux coûts spécifiés et dans le respect des règles et procédures réglementaires applicables à l’entreprise.
  •  Le chef de projet rend compte au sponsor et au comité de direction.
  • D’une manière pratique, le chef de projet
  • Propose la composition de l’équipe projet;
  •  Evalue les facteurs de risques et les gère à tout moment.
  • Affecte les travaux à réaliser aux différents membres de l’équipe projet.
    • Suit l’avancement des travaux;
    • Anime l’ensemble de l’équipe projet et s’assure du bon niveau de motivation
    des membres de l’équipe;

Valide les documents intermédiaires et finaux;
• Arbitre les conflits entre les acteurs de l’équipe projet.
• Suit les budgets et les délais;
• Remonte au comité de pilotage les décisions de son ressort;
• Rend compte de l’avancement du projet au comité de pilotage.

Project Manager

Vous êtes la clef de voûte du projet : vous ne devez accepter ce rôle que s’il vous motive.

5/5
  • Vous devez impérativement suivre une formation avant de piloter votre premier projet, sous peine d’être rapidement dépassé par les événements.
  •  Dans le cas de projets à fort enjeu ou de taille significative, il est souhaitable de faire appel à des consultants externes pour vous accompagner en qualité de maîtrise d’ouvrage déléguée.
  •  Les ingrédients qui composent un projet sont nombreux, les compétences multiples à gérer, de   nombreux acteurs dont les rôles et les enjeux sont différents.
  •  Pilotez votre projet par les enjeux car la route qui mène au résultat est semée d’embûches.
     L’organisation de la communication doit être un de vos premiers soucis car elle motive les         acteurs et favorise l’avancement du projet.
    • Vous êtes plutôt un aiguilleur, un facilitateur, qu’un producteur.
    • Votre activité consiste à maîtriser un certain nombre de flux d’information qui déclencheront votre action.
  • • Pour éviter des difficultés de gestion, vous devez être capable de prendre de la hauteur pour dominer l’ensemble des facteurs importants ou déterminants pour le projet. Vous devez donc éviter toute confusion entre votre rôle de pilote et votre rôle de producteur : le premier rôle nécessitant un certain recul par rapport à la production.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest