Plan d'installation de chantier (PIC)

Table of Contents

Plan d'installation de chantier Les Objectifs a prendre en considérations :

plan d'installation de chantier

Plan d'installation de chantier : Definition

le plan d’installation de chantier est un document qu’on établit soit dans la phase de chiffrage des projets ( au cours d’une appel d’offre) ou avant le démarrage d’un projet, pour avoir une idée bien claire sur comment l’entreprise peux gérer sa logistique ainsi les accès (emplacement des barraques ouvriers, zone de stockage, Magasin de ciment…).

 

Objectifs du plan d’installation de chantier

  • Le plan d’installation de chantier (PIC) a pour but de :
     prévoir le matériel (grues, bétonnières, bennes à gravois, silos, etc.) nécessaire à l’exécution du chantier et vérifier que les prévisions permettent d’exécuter les travaux en respectant le planning prévu.
  •  prévoir l’aménagement des lieux, afin que ceux-ci puissent recevoir ce matériel dans de bonnes conditions .
  •  délimiter pour chaque entreprise des surfaces où elles pourront stocker des matériaux ou du matériel, ou préparer leur travail .
  • avoir une vision globale de la future organisation du chantier.
  • prévoir les dispositifs de sécurité et d’hygiène du chantier.
  • obtenir des autorités compétentes les éventuelles autorisations de voirie nécessaires à la mise en place du matériel.
  • En général, ce plan est établi par l’entreprise de gros oeuvre. Il doit être approuvé par le maître d’oeuvre et le coordinateur SPS, mais rien ne s’oppose à ce que ce document soit dans le dossier d’appel d’offres si les contraintes du terrain et de l’environnement l’exigent.
installation de chantier

Étude du plan d’installation de chantier

  • L’élaboration du PIC doit être précédée du recensement des besoins de chaque
    entreprise. On mentionnera pour chacune :
  • la surface au sol nécessaire ;
    les dates d’occupation ;
  • les besoins en eau, électricité en puissance supérieure, approvisionnement
    par véhicules, etc. ;
  • les observations diverses.
  • L’étude est ensuite effectuée en fonction :
  • de la surface au sol disponible ;
  • Du tracé et des disponibilités des réseaux ;
  • Des dates d’exécution, etc.
  • Les entreprises devront apporter toute leur collaboration et fournir tous les
    renseignements nécessaires permettant l’élaboration de ce plan.

Renseignements portés sur le plan d’installation de chantier

Lors de l’élaboration du PIC, il est très important de savoir si la voirie sera exécutée de façon provisoire, sur la base du tracé définitif, ou si elle ne sera exécutée qu’en fin de chantier.

Cette décision s’inscrit parmi celles qui conditionnent l’organisation générale du chantier. En effet, chaque fois que cela est possible, il apparaît souhaitable d’exécuter une voirie provisoire afin de faciliter
la circulation des véhicules sur l’ensemble du chantier.

Outre l’encombrement des bâtiments à construire et les limites du terrain concerné, les principales indications à faire figurer sur ce plan sont les suivantes :

  • l’emplacement du poste de fabrication du béton : bétonnière, parc à agrégats,
    silos ou abris à liants, avec indication des surfaces occupées .
  • la zone de livraison des matériaux (toupies à béton, camions de ferraille ou de prédalles).
  • l’emplacement de la (ou des) grue(s), l’emprise cotée de la voie de circulation
    et le tracé de l’aire de balayage de chaque grue indiquant les zones
    dans lesquelles le survol en charge est interdit.
  • le tracé de la clôture, des voies d’accès, entrées et sorties des véhicules,
    et les tracés intérieurs au chantier permettant aux différents engins de
    circuler.
  • l’emplacement des locaux avec le détail des surfaces réservées au personnel
    (cantines, sanitaires, vestiaires, etc.).
  • l’emplacement des locaux réservés au stockage de petit matériel.
  • l’emplacement du local destiné aux rendez-vous de chantier.
  • l’emplacement des aires de stationnement des engins ou véhicules.
  • l’emplacement des postes de préfabrication, de ferraillage ou de préparation travail.
  • l’emplacement des moyens de stockage, de tri et d’évacuation des déchets.
  • le tracé des circuits provisoires d’alimentation et d’évacuation en électricité, eau, air comprimé, téléphone, drainage, eaux usées, etc. ;
    la désignation des arbres à protéger avec des clôtures.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn